Etude MMA – fidme : l’impact du mobile sur les achats des français en magasin


Posté le 7 octobre 2019 dans Non classé, Pro. Réagir

Share Button

A l’occasion de la Paris Retail Week 2019, la Marketing Mobile Association France, seule association dédiée au marketing, à la publicité, au CRM et au Commerce sur mobile et tablette en France, s’est penchée avec Fidme, S4M et le Group M, sur le lien entre le smartphone et le shopping en France. Comment le mobile impacte-t-il les achats en point de vente des Français ? Découvrez les résultats de l’étude ci-dessous.

LE MOBILE, UN OUTIL INDISPENSABLE AUX FRANÇAIS POUR PRÉPARER LEURS ACHATS…

  • Le mobile, toujours plus présent et utilisé dans les foyers français, s’impose chaque année un peu plus dans le E-commerce : plus de la moitié (59%) de ses utilisateurs ont sauté le pas pour acheter en ligne.
  • Le smartphone devient l’outil indispensable pour préparer des achats en magasin : le digital s’impose comme le premier réflexe pour 78% des utilisateurs de smartphone !
  • ●      Suite à leurs recherches 66% des utilisateurs se sont rendus en point de vente parmi eux 20% au moins le jour même.
  • 64% des utilisateurs qui font des recherches avant un achat en point de vente  sont en quête de renseignements sur le prix des produits et services qu’ils convoitent et 33% vont encore plus loin en traquant les bonnes affaires.

… ET INDISPENSABLE AUX MARQUES POUR COMMUNIQUER

  • 91% des propriétaires de smartphones reçoivent des communications commerciales.

… ET INDISPENSABLE AUX MARQUES POUR COMMUNIQUER

  • 91% des propriétaires de smartphones reçoivent des communications commerciales.
  • 98% des destinataires de communications adressées se sont déjà rendus en point de vente suite à ces communications.
  • 45% des possesseurs de smartphoneseraient prêts à partager au moins une donnée géolocalisée, pour avoir accès à des bons plans proches de chez eux (56% d’entre eux) ou découvrir de nouveaux points de vente (44%).
  • 70% des destinataires d’une communication géolocalisée se rendent dans un point de vente à proximité. Cela représente au global 37% des utilisateurs de smartphone.
  • QUELQUES POINTS D’ANALYSE

Si les mobinautes préfèrent avant tout rechercher des informations par eux-mêmes avant de visiter un point de vente (87%), ils sont également 45% à partager des données géolocalisées, considérant, pour plus de la moitié des concernés, qu’il s’agit de la meilleure solution pour bénéficier des bons plans proches de leur position. 65% des utilisateurs vont encore plus loin en partageant leurs données personnelles directement avec les marques, majoritairement quand ils en sont déjà client.

Près de 8 Français sur 10 (79%) déclarent effectuer des recherches sur un produit, service, point de vente… avant un achat. Les moteurs de recherche arrivent en tête (69%), surpassant les sites et applications de marques ou d’enseignes (67%). A l’initiative des consommateurs, ces recherches sont un gage d’efficacité, puisque 66% des utilisateurs de smartphone se sont déjà rendus en magasin à l’issue d’une recherche, et parmi eux, 69% d’entre eux s’y étant rendus dans la semaine suivant la recherche.

Les communications émises par les marques et les enseignes sont omniprésentes : 91% des consommateurs en reçoivent régulièrement, e-mails et SMS en tête. Avec 63% des destinataires qui se rendent en point de vente après les avoir reçues, elles sont d’autant plus incitatives qu’elles proposent des offres promotionnelles (83%). A noter que la géolocalisation de ces messages accroît considérablement l’efficacité du drive-to-store: 70% des utilisateurs ayant reçu une communication géolocalisée se sont déjà rendus en point de vente soit 7 points de plus que pour les communications au global.

Voici l’intégralité de l’étude ici : http://www.mmaf.fr/publication/etude-impact-du-mobile-sur-les-achats-des-francais-en-magasin/

Share Button




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.